CH’EST IN PICARD ! 2013

Prix de littérature en picard
dimanche 3 février 2013
par  Alain Dawson

Concours littéraire ouvert à tous les écrivains de langue picarde (picard, chtimi, patois du nord).

1er prix 200 € - 2e prix 120 € - 3e prix 70 €

Les textes sont à adresser pour le 28 février 2013 à Agence pour le picard c/o FFBP - Prix de littérature en picard - 219 Route d’Abbeville - 80000 AMIENS - France.

Remise des prix à la Maison de Jules Verne, à Amiens, le samedi 13 avril 2013.
Pour son édition 2013, le Prix de littérature en picard propose un prix de la traduction. Le texte à traduire, un extrait du roman de Jules VERNE, Le Dr OX, est disponible sur www.languepicarde.fr ou auprès de l’Agence
pour le picard.

- L’objectif de ce concours est de susciter une dynamique de création dans le domaine de la littérature en picard (qu’on appelle souvent patois, rouchi ou chtimi dans le Nord-Pas-de-Calais).
- Les textes présentés doivent être écrits en picard, être inédits et n’avoir jamais été publiés. Il doit s’agir de nouvelles, ou de contes, ou d’extraits de romans, ou de poèmes en prose, ou de petites pièces de théâtre.
- Aucun sujet n’est imposé. Un auteur peut présenter plusieurs textes, qui devront faire l’objet d’envois séparés mais il ne pourra être primé qu’une seule fois.
- L’utilisation d’un pseudonyme ou d’une fausse identité est interdite.
- Les textes devront être accompagnés de leur lexique picard-français.
- Aucune orthographe n’est imposée.
- Le concours récompensera au minimum trois auteur(e)s pour le prix littéraire. A ce prix, viendront s’ajouter en 2013 un prix du conte et un prix de la traduction.
- Pour le prix de la traduction en picard, le traducteur devra mentionner sur l’enveloppe « Prix de la traduction ».
- Toutes les variantes de la langue picarde sont acceptées. L’originalité du sujet ainsi que la qualité de la langue utilisée seront des critères déterminants pour le jury.
- Les textes seront dactylographiés, ne dépasseront pas 12 pages A4 de 36 000 signes et seront envoyés en cinq exemplaires strictement anonymes. Le jury est souverain pour apprécier la longueur d’un texte recevable au concours.
- Les textes présentés seront accompagnés d’une enveloppe anonyme cachetée contenant le titre du texte et les coordonnées de l’auteur. Cette enveloppe comportera comme seule mention le titre du texte.
- Les participants acceptent que leur texte, primé ou non, puisse faire l’objet d’une publication par les organisateurs Règlement déposé chez SCP MARGOLLE-BARBET, Maître Jérôme BARBET, 4 rue du Général Leclerc, 80000 AMIENS - France

Renseignements et informations : www.languepicarde.fr ou (+33) 03 22 71 17 00


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

incrachons nous parlache à l’iau claire !

samedi 22 septembre 2007

In arvénant d’aller in vagances dins ches Voches, à l’ appoé d’ l’ Alzace, j’ai ratriné aveuc min briquet eune boutelle d’ iau, d’ Soultzmatt, qui gn’ o dsus sn étiqué un prouverpe alzachien
"Güet essa und trinka hebt Lieb und Seel z’samme"
"Bien manger et bien boire garde unis l’amour et l’âme"
Eau de source de Soultzmatt "Lisbeth".
Faurot n’in faire autant aveuc el iau d’ Saint-Amand qu’in in vind tout partout in France.
Pour énorter ches vindeux à mette du chtimi dsus ch’ l’ étiqué, in pourrot queumincher par mette "In voué toudis quanqu’ j’a bu, pont quanqu’ j’a soué".

Jornée mondiale ed ches « langues maternelles »

mercredi 8 mars 2006

I parait qu’ech 26 ed févérier, ch’étot l’jornée mondiale ed ches « langues maternelles ». Mi, j’en’n ai pon intindu parler... Mais vlà qu’pou chl’ocasion-là, ej treuve su un wèpe belche (Enseignons.be) un biau artike su chl’aprindache ed ches lankes ed ches régions in Belgique. In y aprint qu’is vont agimoler un coloque su l’pédagogie dechl aprindache-là, in juin qui vient. Pi in treuve eune bèle carte ed ches lankes in Belgique... dù qu’in vot qu’is ont 7 lankes, foque pou l’Walonnie !

Sur le Web : enseignons.be

Charte européenne des langues régionales

mercredi 8 mars 2006

Le rapport de M. Alvaro Gil-Robles, commissaire du Conseil de l’Europe aux droits de l’homme, sur « le respect effectif des droits de l’homme en France » (rendu public le 15 février 2006), a surtout frappé les esprits par sa description apocalyptique des prisons et de la justice. Mais il aborde également d’autres points qui n’ont pas retenu l’attention des médias. En particulier, Alvaro Gil-Robles appelle le gouvernement français à ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, signée en 1999 et bloquée par une décision du Conseil Constitutionnel suite à une saisine de Jacques Chirac. Rappelons que l’application de cette Charte permettrait d’améliorer (un tout petit peu) la place des langues dites « de France » (le picard en fait partie) dans la vie publique. (Source : Kabyles.com)

Sur le Web : Conseil de l’Europe