PIERRE GARNIER

mardi 4 février 2014
par  Alain Dawson

Pierre Garnier, poète, écrivain, critique et traducteur, est mort le 1er février.

Il était né le 9 janvier 1928 à Amiens. Après des études en France et en Allemagne au détour de la guerre, il débute en poésie au sein de l’École de Rochefort sous l’œil de Jean Rousselot. Il entre ensuite aux éditions André Silvaire qui deviendront avec la revue Les Lettres le pivot de la poésie spatiale, mouvement qu’il fonde avec sa femme Ilse Garnier. Le spatialisme est devenu international avec des ramifications aux États-Unis, en Allemagne et au Japon. Il a publié de nombreux livres d’artistes et cultive une véritable passion pour les oiseaux.

Pierre Garnier, poète universel, a toujours affiché une volonté très forte d’écrire et de créer en picard. Il a été l’un des fondateurs (avec René Debrie) de l’association Éklitra qui a marqué dans les années 1970 le début de la renaissance de la langue picarde que nous vivons encore aujourd’hui.


Source Wikipedia


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

incrachons nous parlache à l’iau claire !

samedi 22 septembre 2007

In arvénant d’aller in vagances dins ches Voches, à l’ appoé d’ l’ Alzace, j’ai ratriné aveuc min briquet eune boutelle d’ iau, d’ Soultzmatt, qui gn’ o dsus sn étiqué un prouverpe alzachien
"Güet essa und trinka hebt Lieb und Seel z’samme"
"Bien manger et bien boire garde unis l’amour et l’âme"
Eau de source de Soultzmatt "Lisbeth".
Faurot n’in faire autant aveuc el iau d’ Saint-Amand qu’in in vind tout partout in France.
Pour énorter ches vindeux à mette du chtimi dsus ch’ l’ étiqué, in pourrot queumincher par mette "In voué toudis quanqu’ j’a bu, pont quanqu’ j’a soué".

Jornée mondiale ed ches « langues maternelles »

mercredi 8 mars 2006

I parait qu’ech 26 ed févérier, ch’étot l’jornée mondiale ed ches « langues maternelles ». Mi, j’en’n ai pon intindu parler... Mais vlà qu’pou chl’ocasion-là, ej treuve su un wèpe belche (Enseignons.be) un biau artike su chl’aprindache ed ches lankes ed ches régions in Belgique. In y aprint qu’is vont agimoler un coloque su l’pédagogie dechl aprindache-là, in juin qui vient. Pi in treuve eune bèle carte ed ches lankes in Belgique... dù qu’in vot qu’is ont 7 lankes, foque pou l’Walonnie !

Sur le Web : enseignons.be

Charte européenne des langues régionales

mercredi 8 mars 2006

Le rapport de M. Alvaro Gil-Robles, commissaire du Conseil de l’Europe aux droits de l’homme, sur « le respect effectif des droits de l’homme en France » (rendu public le 15 février 2006), a surtout frappé les esprits par sa description apocalyptique des prisons et de la justice. Mais il aborde également d’autres points qui n’ont pas retenu l’attention des médias. En particulier, Alvaro Gil-Robles appelle le gouvernement français à ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, signée en 1999 et bloquée par une décision du Conseil Constitutionnel suite à une saisine de Jacques Chirac. Rappelons que l’application de cette Charte permettrait d’améliorer (un tout petit peu) la place des langues dites « de France » (le picard en fait partie) dans la vie publique. (Source : Kabyles.com)

Sur le Web : Conseil de l’Europe