Kémin d’vie

Cha veut dire "curriculum vitae"
dimanche 12 février 2006
par  Dziré

J’em perzinte : ch’est mi, Dziré...

Ej’ sus né natif d’ Enquin les Mines in 1948. Enquin les Mines ch’est eune tiote fosse au mitan d’ches camps du côté d’ Aire sur la Lys ch’est pour cha qu’ej’ fait si bien l’ andoule. J’avos pos core m’n an qu’mes parints i sont vnus resté à Saint Nazaire, des camps au mitan d’ches mines (Ablain Saint Nazaire au pied de la colline de Lorette est à la lisière du bassin minier de Lens-Liévin). Ech villache y est tout in long, traversé par eun’ grand’ cauchie. Pour délommer ches quartiers ches bénache in v’nant ed’ Souchez avant l’mérie ch’est ch’ boudzous, et après el’mérie ch’est ch’ boudzeur. Au boudzous n’y a el’ vielle egliche qu’al o été éberzillé al guerre ed 14. T’es peux monter à Lorette par ech quémin d’ el Blanque voé. Au boudzeur n’y o el plache à pourchaux et in allant tout drot té t’in vo dins ch’bos d’mont vir Souphie qu’al sogne ches gins aveuc des tisonnes et pis des pommades c’est eune pocheuse. Si t’es vos à droite tés monte dins ch’bos l’abbé pour arriver such quémin ed débardache qui ramène à Lorette. Nous in restot sur el’ grand’ cauchie in face del rue dech catiau qui s’rallonche par el vallé del cinse qui t’armonte à Lorette. J’ai fait min cruchon à Saint Nazaire, in parlant un picard bitaclé touillant ches mots d’ Inquin aveuc cheux d’ Saint Nazaire. In juot dins ches patures au pied dech’ mont d’Lorette duch que des surgeons fraiquichotent nous sorlets, nous cauches et pis nous maronnes. Aller à l’pèque à cabots dins l’ rivière aveuc un bocal d’eun’ main et pis eun’ fourquette ed’ l’aute, attraper ches garnoules et pis ches lanjartes. In a aussi fait ed l ’élvache ed cu.mayos pour avoir des garnoules et surtoute ed carplutes tryulées rouches et vertes ed ches carottes pour faire des puvillons Machaon. Ech biau grand papillon gaune aveuc des zyus sus ses z’eles. Cacher des plantes such’ mont pis dins ches bos o bin such ches rivé del rivière pour faire eun’ gazette à l’erb. Ches pus rares plantes ch’ étot ed’ z-orchidées et pis ches jarnottes (chataignes de terre). Mes parints y parlot’ent el patois mais ch’étot pon parel interdeux ches mots d’ Sarny (amièw d’ Inquin) epis ches mots d’ Saint Nazaire.

In m’a mis à l’école édu qu’Jules (FERRY) il avot dit dén’ plaidier qu’in Français.
Ech collèche et pis ch’ lycee ch’etot à Liévin. Après cha, j’ai rintré dins les PTT pour ouvré à ch’ téléphone.

J’ai fait min baluchon pour allé à Paris. In m’ appris el métier, tandis qu’ j’apperdos z étudiants à jechté des pavés pour approuver (tester) ches barrettes (casques) et pis chés boucliers ed ches jindarmes (Mai 68).

J’ai resté eun’ coupe d’années à Paris et pis j’ai arvenu à Lille. J’ai resté à Moulins-Lille (rue de Trévise et rue Jean Jaurès) ej sus vrémint Dziré ed’ Moulins-lille jusse comme dins l’ canchon. J’ai rincontré m’ fein.me au traval, àch central téléphonique Lille Boitelle in face d’el foire esposition et d’chel dégrioloire ed’ Lille (al est pus là asteur) et à côté d’el gare ed’ marchandises. In a eu tros jones deux garchons et eine file.

Ech téléphone, in l’a rindu automatik tout partout in France et in tit molé pus tard in y a intiqué ed l’ektronike, in dit du télephone limérike. Pour mi n’pon resté à joque, i m’ont fait m’ époné d’sus eune cayelle epis raviser ches cassis d’ordinateux. Ej’ faisot allé ches carculateux, pour faire pa.yer ches camanettes (facturation téléphonique), ou bien pour agrandir ches buses à clapé (dimensionner le réseau).

Tout cha pour dire equ j’étot un "jargonaute" qui n’pouvot pu s’esprimer in picard, seulmint del dravière Frinchais-Inglais teknik. Ch’est comme cha equ’ min patois si té l’ravize padzeur, i a gramint freint et si té l’ravise padsous i puche incore. I est temps ed s’y armette. Ej’ treuve el’ temps vu qu’in n’a pus b’zon d mi à l’ouvrache (pré-retraite).


Commentaires  forum ferme

Logo de Dziré
mardi 2 janvier 2007 à 19h22 - par  Dziré

Marci gramin Marie-Claire,éj su fin ureux équ t’euche écrit in pitit mot pou mi amon chtimi-picard. Ch’est là qu’éj berdèle min "picard" in apruvant d’él warder vertillant pou ches temps modernes d’achteure.
Ej n’in profite pou t’ mète in bon an in t’ souètant eune bon.ne année pis eune bon.ne santé.
J’ m’ai acheuchoné aveuc ches Harchelles à Tilques pour mi én pont berdler tout seu, mais ch’est fort lon d’ém mason pour mi aller à ches réunions.
Tin site j’ y vos varouler quiques fos, j’ai min.me ouvert in compte. Ch’est fin bien ed warder ch’ l’istoire sociale.
Cha sra bétot éd l’archéologie vu l’ radeur éd cangmint d’ éch l’ouvrache épis sin débagajmint (délocalisation) à l’étranger.

Logo de Marie-Claire
mardi 2 janvier 2007 à 09h55 - par  Marie-Claire

Bonjour Dziré, ben j’a qué su tin site et t’n’histoire par hazard in cachant sur l’arnitoile dù qu’in parlot d’Enquin les Mines et j’sus fin bénache ed t’avoir lu
paceque mi j’a habité à Enquin les Mines aussi et parel j’in sus partie pour aller euvrer à la capitale amon des PTT .. j’y sus toudis et j’sus restée dins l’région parisienne jusqu’achteure

J’a aussi un site dù qu’in raconte pas mal d’ cacoules in chti et un tchiot peu in frinçais et surtout l’histoires d’chés mines et d’chés mineurs et d’nous vie dins l’bassin minier, si cha t’intéresse d’aller i raviser j’té mets ichi l’adresse : http://www.histoires-de-chtis.com/

Et eune Bonne Année 2007

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

contacter les rédacteurs

lundi 28 mars 2011

J’ai rchu quiques messaches invo.yés par ches lijeux. Jé lzé li, pis core j’ai poent pouillu rinfliquer pache vous messaches i sont invo.yés dins m’ boète à lette par ech manicraque. Pour mi savoir édu adercher l’ rinflique, fauroèt qu’os laichèches vou adrèche mail dins ch tesque d’ech messache.
Amiteuzmint
Dziré

Pour une réponse personnalisée à un contact avec un rédacteur, il est indispensable de laisser votre adresse mail dans le corps du message.