EL FRANSÉ : UN PARLACHE À BERLURACHE !

ambiguité du vocabulaire
lundi 9 janvier 2012
par  Dziré

In déchimpe 2011, gn avoèt eune grève ed ches gardes ed seurté [1] dins ches aréoports.
Ches mileux d’valisses [2] il avoèttent bouté [3] leu annonche [4] ed grève el 8 ed déchimpe 2011, cho fait qu’ ches patrons il avoèttent el temps ed parlanter [5] aveuc leuz implo.yés, rapor à leus dmindes ed rinquère [6] dsus leu gagnache [7]pis d’ajuté [8] au traval ; Ches patrons, ils ont eu l’temps étou d’leu réponde padvant qu’ches gins i seuchent in vagances.
Mais, comme toudis, ches patrons i n’ voloètent mie abouler [9] leus doupes [10] pou ches implo.yés, ch’est gramint miux dé lzé warder, ches doupes, pou cheux qu’il ont ch cateux [11], ches actionnaires, énon ?
Gn o eu gramint d’imbargo [12] dins ches aréoports, mais ches gins i partoètent tertous aveuc un délayage [13]. Ch’ étoèt assez suffisant pour acliper [14] des masses ed jornalisses qu’il ont vnu baviller dsus ches malureux vaganciers pis l’ drogage [15] ed leus valisses dsus l’ denne [16].
Mais, l’ pus pire aveuc cho, ch’est l’clique sarkozisse, qu’al y o vnu canter pis beuler [17]pis core houlier [18] contère el droèt de faire grève in parlant d’ ches vaganciers prins comme prijonniers d’ écange [19].
Sarkozy, Fillon, Kosciusko-Moriset, Mariani, Alliot-Marie, Copé, sans compter Jésus, Marie, Joseph, pis tous ches saints du Paradis, tertous il blazonoèttent [20] ches grévisses, in dijant qu’il avoèttent dins l’idée « d’prinde ches varouleux [21] comme prijonniers d’écange ».
Mi, quand qu’ej voès chl’ espadronnage [22] d’ ches tètes ed sot d’ l’IMP après ches grévisses, ej pinse à tous ches vrais prijonniers d’écanje. Gn o poent eune buque [23] ed sin [24] à récomparer un varouleux aveuc ses valisses qui drogue à l’aréoport, pis des gins comme Marcel Carton, Marcel Fontaine, Michel Seurat, FrançoiseClaustre, Florence Aubenas, Michel Germaneau, Hervé Ghesquière, Stéphane Taponnier, Antoine de Léaucour pis Vincent Delory. Ej vous d’minde escuses pour tous cheux qu’j’ai pas lommés.
Des gins, qu’in leuz o prins leu liberté, qu’in o confourré [25], qu’in o inchpé [26], qu’in o copé d’leu famile pis d’leuz amisses pour dz années pis des moès. Dins ches malureux-lo gn in o qu’il o moru prijonniers.
Ches praqueux [27] d’ Sarkozysses, Sarkozy padvant, i n’sont poent inchpés d’ récomparer un varouleux un molé [28] atargé [29] par eune grève aveuc ches prijonniers d’écanje.
Ch’est hontape pis indine d’un pa.ys comme le France, d’intinde ches vindications-lo [30] d’ el bouque ed nou Prézidint pis d’ses agarants [31].
In plus, i paraît qu’ nous Présidint i est fin « corageux », ch’est ses baje-culs [32] qu’i l’ditent. Awette, si qu’i sroèt corageux, gn éroèt pus d’escret définse such flim ed ches sodards [33] qu’il ont foutu l’fu [34] à l’ carette [35] edu qu’ [36] il étoèt Vincent Delory. In constinote [37], sin grand corage i li y o fait dériger « archange foudroyant », chl’ opération assasineusse [38] pour Antoine de Léaucour pis Vincent Delory.

Le 08/01/2012

Dziré (Ablain Saint Nazaire, 62)


[1garde ed seurté : agent de sécurité

[2mileux d’valisses : contrôleur de bagages

[3bouté : déposé

[4annonche : préavis

[5parlanter : causer avec animation, négocier âprement

[6rinquère : augmentation

[7gagnache : salaire

[8facilité, commodité

[9abouler : payer avec quelque peu de regret

[10doupe : litt. doublon, pièce de monnaie, argent

[11cateux : capital

[12imbargo : encombrement

[13délayage : délai, retard

[14acliper : attirer

[15drogage : attente inutile, vient de droguer attendre en s’impatientant et en pestant

[16denne : sol

[17beuler : meugler, hurler

[18houlier : huer

[19prijonnier d’écange : otage

[20blazoner quiqu’un : médire de lui, le critiquer

[21varouleux : voyageur

[22espadronnage : gesticulation

[23poent eune buque : pas du tout

[24sin : sens

[25confourrer : reléguer, confiner

[26inchper : entraver

[27praqueux : faiseurs d’embarras

[28un molé : un peu

[29atargé : retardé

[30vindication : rancune, ressentiment – vengeance

[31agarant : partisan, acolyte

[32baje-cul : lèche-cul, fayot

[33sodard : soldat, militaire

[34foutu l’fu : mis le feu

[35carette : voiture

[36edu que : où

[37in constinote : en vérité

[38assasineusse : assassine


Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

contacter les rédacteurs

lundi 28 mars 2011

J’ai rchu quiques messaches invo.yés par ches lijeux. Jé lzé li, pis core j’ai poent pouillu rinfliquer pache vous messaches i sont invo.yés dins m’ boète à lette par ech manicraque. Pour mi savoir édu adercher l’ rinflique, fauroèt qu’os laichèches vou adrèche mail dins ch tesque d’ech messache.
Amiteuzmint
Dziré

Pour une réponse personnalisée à un contact avec un rédacteur, il est indispensable de laisser votre adresse mail dans le corps du message.