PERDE ÉS VIE IN ÉPRUVANT D’EL GAGNER !

le scandale de l’amiante, remboursement des indemnités.
samedi 10 mars 2012
par  Dziré

« I n’ faut toudis poent perde es vie in épruvant [1] d’el gagner, s’vie ! ».
Mais, savez mes gins, ch’est bien rale [2] qu’on peuche [3] faire à s’mode [4], quand qu’on cache [5] après sin gagnache [6]. In 1910 on o truvé qu’echl amiante ch’étoèt un vrai poéson pour ches gins.
In 1899, gn o un medsin qu’il aspliqué pou l’ première foès un défunctache [7] à cause d’echl l’absbeste, un autère nom d’echl amiante.
In 1906, Auribault, inspecteur du traval, i fait armarquer qu’i gn o gramint d’trop d’ovriers qui meurte dins chl useine ed filature ed Condé-sur-Noireau, qu’on o mis in route in 1890. I raccuse [8] pis i dénonche ches patrons qui n’ veutent-é poent eune buque [9] intersuire [10] el loè du 12 ed juhin 1893 pour asseurer chl hygyin.ne pis l’ seurté d’chés ovriers ; cho fait qu’Aribault qu’il o compté dusqu’à chinquante assazins [11] par ches patrons mordreux [12]. Ch’est à l’ Délibération, in 1945, qu’on o arconnu qu’on pouilloèt morir ed respirer des pourettes [13] ed silice pis d’amiante. On o dit qu’el silicose pis chl’asbestose ch’étoèt des maladies qu’on attrapoèt à forche equ [14] ches pourettes pis ches fipes [15] i monchloèttent [16] dins les pomons d’ches ovriers.
Des maladies d’amiante gn in o quiques eunes, ches maladies-lo, cho peut couvilier [17] eune chinquantân.ne d’années, après qu’on euche imbarnaqué [18] l’in-ddins d’ses pomons aveuc el pourette pis ches fipes d’amiante.Gn o ches « plaques pleurales » equ ch’est ches pourettes d’amiante qu’al font un lit, ches plaques-lo cho fait des rudes [19] coichures [20] dins l’potrène. Gn o chés chanques [21] d’echl aspiral [22], equ ch’est l’maladie qu’al fait l’plus ed morts. Intar deux, invaler l’pourette d’amiante et pis savoir qu’on o attrapé l’chanque d’esn aspiral gn o pus d’ vingt ans qui passent-é. Ch’est l’même chanque pour tertous. Mais quand qu’on o ouvré dins l’amiante on o chinq foès pus d’ chances d’avoir el chanque, pis si qu’in plus ed l’amiante on est funqueux [23], alorse, lo ch’est chinquante foès pus d’ chances ed norrir el chanque dins ses pomons. On o carculé qu’i gn éro intar deux mille pis quate mille gins qui défunctroett’nt d’ech chanque-lo à cause edl amiante.
Gn o ch’ mésothéliome, el chanque d’el plèvre ; savez, l’ plèvre chest chl’invlope d’ech pomon. Ch’est eune maladie qu’al peut couvilier intar 20 et pis 50 ans après avoir aspiré chl’amiante.
Ch’est du même parèl pou ch chanque d’ches boyaux pis du tro d’cul [24]. Pus qu’on o respiré d’l’amiante pus qu’on attrape challe sale maladie.
Nous vlo donc aveuc un escandale ed santé publique, qui o déjo fait à l’ cantourne ed 35 000 victimes intar deux 1965 pis 1995, et pis qui fro cor des dijân.nes ed mille ed morts dusqu’in 2040. Chés patrons assazineux, amon Eternit, et pis core amon Everite i sont bien à leu coïette [25], gn o poent d’ juches pou leu faire monter ches grands passés [26]. Ch’est seul’mint in 1997 qu’ Chirac il o défindu d’es sarvir d’amiante, et pis cor qu’il o obligé à s’in défaire d’ech poèson-lo. In France, qu’on fait toudis gramint mius qu’dins lz autes pa.ys, on n’o mis tout partout pis des biniautés [27] ed l’amiante, et pis cor on s’o mis à l’atarje [28] pou mette ches gins in seurté, pour en poent inchper [29] ches patrons impoèsonneux !
Chés victimes, savez chés gins qu’Sarkozy, il o fin cair à définde à l’ télé, ben ch’est poent eune buque ches-lo qu’il ont invalé ches pourettes d’amiante et pis cor chés fipes d’amiante, et bé nin non ch’est poent eune buque pour eusses el pité d’ech candidot du « peupe » !
In Italie, ches juches il ont mis à l’osto [30] chés patrons d’Eternit dins eune procédure qu’al o prins ed 2009 dusqu’in févérier 2012, à Turin. Ches patrons italiens, qu’il ont assaziné 3 000 ovériers, il ont bien démérité leu seize ans d’prijon
Kmint qu’ch’est qu’i sont récompinsés [31] ches victimes ed l’amiante ?
In preume, vu qu’el maladie al o vnu rapor à ch traval, el Caisse d’ Asseurance Maladie al récompinse eune rinte [32] maladie d’estil [33] carculée à l’avnant d’esn apotéquache [34] pis d’sin gagnache. Ch’est jusse pour récompinser cho qu’el maladie a li porte d’intérêt [35] dsus sin gagnache.
In deusse, vu qu’el maladie, al porte intérêt d’apotéquache moral, fésique [36], ed beltey [37]. Pour cho gn o des règes ed carcul : pour 100 dins 100 d’inchpage ch’est 16000 uros pis pour 5 dins 100 d’inchpage ch’est 400 uros, pa.yés par ech Fiva (fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante).
Aouais, mais vlo qu’ech Fiva i cache toutes sortes ed tournures [38] pour li n’poent pa.yer ches malhureusses victimes. Il l’y o vnu el leune [39] ed dire qu’el récompinse d’el seurté d’ santé i faut l’ rabacher [40] d’el récompinse d’ech Fiva.
Si ches victimes al treufent-é poent leu compte dins l’récompinshe d’ech Fiva, al peutent aller réclamer à l’ cour d’appel. In 2005, el Cour d’Appel ed Douai, al o truvé pis arrêté qu’ pour 5 dins chint d’inchpache, ech Fiva i doèt pa.yer 8 chints uros auzéliu d’ quate chints.
Dusqu’in 2009 , el Cour d’appel ed Douai al doubloèt ches récompinses qu’ech Fiva il avoèt à pa.yer. Pis al avoèt toudis dit qu’i faulloèt poent rabatte ech pa.yache d’ech Fiva ed cho qu’el seurté d’ santé al bailloèt [41] pou chl’inchpache écolomique.
In 2008, ech Fiva, il o vnu al Cour ed Cassation, pour li tirer des carottes [42] à tous ches victimes. Faut croire qu’il ont bien seu l’y faire [43], cho fait equ quand qu’i gn o poent d’portache d’intérêt écolomique, on doèt rabatte el payache d’el seurté d’ santé d’ech pa.yache Fiva. El cour ed Cassation al o rinvo.yé ch dossier padvant el cour d’Appel ed Douai. Mais, dins l’intar deux on avoèt rimplaché ches juches.
Ches nouviaux juches il ont sajmint pinsé tout comme el Cour ed Cassation, pis il n’ont pus doublé el récompinsache d’ech Fiva.Gn o à l’ cantourne ed 300 gins qu’il ont allé à cour d’appel ed Douai faire doubler leus indemnités, et pis cor qu’il éront dins les 10 000 uros à rinde à ch Fiva. Suppoz, equ tous ches Crésus d’apotéquache-lo [44], il ont dzoin d’ tous chés doupes-lo pour es’ songner.

Le 9 mars 2012

Dziré (Ablain Saint Nazaire, 62)


[1épruver : essayer

[2rale : rare

[3qu’on peuche : subjonctif, qu’on puisse

[4à s’mode : selon son gré

[5cacher : chercher

[6gagnache : revenu, salaire

[7défunctache : décès

[8raccuser : dénoncer

[9poent eune buque : pas du tout, absolument pas

[10intersuire : respecter scrupuleusement

[11assazin : assassinat

[12mordreux : meurtrier

[13pourette :poussière

[14à forche equ : tellement

[15fipes : fibres

[16monchler : s’amonceler

[17couvilier : couver

[18imbarnaquer : enduire, couvrir de

[19rude :très forte

[20coichure : douleur

[21chanque : chancre, cancer

[22aspiral : appareil respiratoire

[23funqueux : fumeur

[24chanque des boyaux pis du tro d’cul : cancer colorectal

[25à leu coïette : tranquille

[26monter ches grands passés : se présenter à l’audience du tribunal

[27biniauté : contenu d’un tombereau, grande quantité

[28à l’atarje : en retard

[29inchper : gêner

[30à l’osto : en prison

[31récompinser : rembourser, indemniser

[32rinte : rente

[33maladie d’estil : maladie professionnelle (estil :métier)

[34apotéquache : infirmité, incapacité de travail

[35porter intérêt : léser,être préjudiciable

[36fésique : physique

[37ed beltey :esthétique

[38cacher des tournures : chercher de mauvais prétextes, des subterfuges

[39leune : lubie, caprice

[40rabacher : déduire

[41bailler : donner

[42tirer des carottes : tirer de l’argent sous un faux prétexte

[43savoir l’y faire : être insinuant, intrigant afin de parvenir à son but

[44Crésus d’apotéquache : riche d’infirmité


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

contacter les rédacteurs

lundi 28 mars 2011

J’ai rchu quiques messaches invo.yés par ches lijeux. Jé lzé li, pis core j’ai poent pouillu rinfliquer pache vous messaches i sont invo.yés dins m’ boète à lette par ech manicraque. Pour mi savoir édu adercher l’ rinflique, fauroèt qu’os laichèches vou adrèche mail dins ch tesque d’ech messache.
Amiteuzmint
Dziré

Pour une réponse personnalisée à un contact avec un rédacteur, il est indispensable de laisser votre adresse mail dans le corps du message.